Une bonne isolation thermique de la maison n’est pas seulement un ajout de plusieurs couches d’isolants. Cela risque d’être inefficace. Pour une isolation optimale, plusieurs règles sont à suivre.

Les principes de l’isolation thermique

L’isolation thermique est l’ensemble des techniques utilisées afin de diminuer le transfert de chaleur entre l’intérieur de la maison et l’extérieur. Le but est de donner aux occupants une température de confort tout en faisant des économies d’énergie.

En hiver, l’intérieur d’une maison est plus chaud par rapport à l’extérieur. Comme l’air chaud est attiré par les zones froides ce phénomène entraine donc une déperdition de chaleur durant cet échange. L’isolation thermique sert à stopper, sinon à diminuer cette perte. L’isolation thermique apporte plusieurs avantages, surtout en hiver. Le premier est l’économie d’énergie durant l’hiver.

En été, l’isolation limite les élévations de température à l’intérieur de la maison. L’Ademe ou Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie donne des conseils sur le choix de l’isolant en tenant compte de la conductivité thermique, de l’épaisseur et de sa résistance thermique.

Les étapes primordiales d’une bonne isolation thermique

Une maison mal isolée perd de la chaleur. Le toit et les combles arrivent en tête avec 30% de perte, suivi des murs à 25%, les vitres et fenêtres à 10/15% et les sols à 7/10%. Pour réussir l’isolation thermique d’une maison, plusieurs étapes sont indispensables. Tout d’abord, l’isolation thermique d’une maison sera considérée dans son ensemble et non séparément pièce par pièce.

L’État a mis en place la Réglementation Thermique ou RT avec des objectifs à atteindre. Pour cela il faudra passer par le bilan thermique de la maison afin de connaître le niveau d’isolation à atteindre. Pour le choix des matériaux, vous pourrez trouver des informations vous permettant de comprendre la conductivité et la résistance thermique du liège.

Isoler par l’intérieur ou par l’extérieur ?

L’isolation thermique d’une maison peut se faire de deux manières : par l’extérieur ou par l’intérieur.

L’isolation thermique par l’extérieur consiste à envelopper la maison avec un isolant. Cette technique est envisageable lors d’une rénovation totale ou lors d’un ravalement de façade. Plusieurs contraintes doivent être levées avant de procéder, comme les règles de l’urbanisme et les contraintes architecturales.

L’isolation thermique par l’intérieur est plus facile à réaliser techniquement puisqu’il n’y a pas de contraintes de l’urbanisme. Pour cette isolation, les plaques d’isolants seront accolées aux murs donnant sur l’extérieur, sous la toiture et éventuellement dans les combles. Dans les deux cas, l’isolation du sol sera toujours réalisée afin de réduire la déperdition de chaleur de ce côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *