Il existe plusieurs familles de maisons à ossature bois :

  1. La structure dite poteaux poutres
  2. L’assemblage ossature bois
  3. Les panneaux en contre collés
  4. Les bois massifs empilés en madriers, ou rondins ou parpaings

1. Poteaux et poutres

Constitué de poteaux sur toute la hauteur et de poutres madriers 15/15 ou 20/20 en bois massif ou en bois assemblés, des bais vitrées sont insérés dans ces structures. L’ensemble de ce concept est rigide souvent utilisé dans des œuvres contemporaines. Cette méthode concentre l’effort structurel sur les points d’appui, les poutres et les colonnes, dont la composition et le dimensionnement sont optimum.

2. Ossature bois

Le concept est basé sur une trame régulière et faiblement espacée de bois horizontale et verticale. Sur une façade ont fixe des panneaux en particules qui font office de contre ventement. S’ajoute à cette structure une isolation et un pare vapeur. L’ossature n’est rien d’autre qu’une charpente en bois.

3. Panneaux contre-collés

La technique des panneaux contre-collés consiste à construire de grands panneaux en usine qui sont constitués de 3,5,7 ou plus de différentes couches de planches sur des dimensions de 16,50 x 2,95 m sur une épaisseur de 0,50 m. Les panneaux sont taillés en usine avec toutes les réservations ainsi que les passages de fluide.

4. Bois massif

Une construction sans doute la plus ancestrale et traditionnelle, une superposition horizontale de rondins ou parpaings en bois qui s’emboîtent avec précision afin d’éviter l’infiltration d’eau de pluie. L’utilisation de matière première assez rustique s’adapte aux intérieurs tout bois.