La ligne de pente d’un escalier désigne la distance verticale entre le sommet d’une contremarche et le bord avant d’un giron. Elle est généralement tracée du haut du giron d’un escalier à la face arrière de la contremarche suivante. Pendant les phases de planification, la ligne d’inclinaison est prise de l’arrière d’un giron à la face de la contremarche suivante. La contremarche de l’escalier est considérée comme la ligne verticale partant du bord arrière du giron.

La ligne de pente d’un escalier est l’angle entre l’horizontale et la contremarche. Pour obtenir cette mesure, vous devrez utiliser une règle ou un niveau à bulle pour déterminer la pente. Pour vérifier si l’escalier est d’aplomb, vous pouvez utiliser un fil à plomb, un outil très démodé mais très précis. Un limon télescopique est la plus petite partie d’un limon d’escalier, et il doit se trouver à au moins deux mètres au-dessus de la base de l’escalier.

Les contremarches et les marches d’un escalier sont appelées contremarches. Le nez de marche est le noyau de l’escalier. La longueur totale d’un escalier est la distance horizontale entre la première et la dernière contremarche. La longueur totale d’un escalier n’est pas la somme des longueurs des marches individuelles. Cependant, cette mesure est cruciale pour déterminer la hauteur d’un escalier.

Les limons constituent le support principal de l’escalier. La contremarche est la partie qui est fixée à la contremarche. La ligne de pente est l’angle entre la contremarche et le limon. La contremarche est la partie de l’escalier qui s’élève au-dessus de la ligne de pente. Les limons ont une épaisseur de 32 mm et une largeur de 220 mm en général. Les contremarches sont reliées aux limons par des cordes fermées qui s’étendent jusqu’au limon au-dessus de la ligne de pente.

Le pas d’un escalier est la hauteur au-dessus du sol. Il s’agit d’une mesure horizontale, que l’on appelle également le pas. La contremarche doit être à 7 1/8 pouces au-dessus du plancher. Le pas minimum est de 42o. C’est la hauteur de la contremarche. La hauteur des marches est l’angle à partir du bas de l’escalier. Elle est mesurée à partir de la ligne de surface de l’arrière de la marche.

La ligne de pente d’un escalier fait référence à la hauteur de l’escalier entre le sol et le haut de la contremarche. La ligne de pente est mesurée du point le plus haut au point le plus bas. L’angle de l’escalier est mesuré du haut de la contremarche au bas de la marche. La pente est l’angle entre la contremarche et le plafond. La première marche doit être placée en haut de l’escalier.

Une équipe de charpentiers expérimentés et passionnés

Marc : Fondateur & Charpentier compagnon du devoir

Marc

Fondateur & Charpentier,
Compagnon du Devoir

Igor : Dessin technique et découpe laser

Igor

Dessins
& découpe laser

Louis : Escalier, Terrasse et Ossature Bois

Louis

Escaliers, Terrasses
& Ossatures Bois

Maxime : Charpentier

Maxime

Charpentes traditionnelles
& surélévation

Jean-Louis : charpentier, il aime les surélévation et les extensions

Jean-Louis

Associé & Charpentier,
Compagnon du Devoir

Nouveau, nous réalisons votre isotation par l'exterieur (ITE)

Depuis 2019, Charpentier Indépendant réalise votre isolation par l’extérieur en fibre de bois.